keyboard_arrow_up
>
Industrie et Commerce
>
Industrie & Commerce

Adidas met au point des chaussures 100 % recyclables

24/04/2019
La marque vient de lever le voile sur une technologie respectueuse de la planète, commercialisable au printemps 2021.

Elles ont l’apparence de chaussures traditionnelles, mais elles ont quelque chose en plus ! 200 modèles de chaussures de running 100 % recyclables chaussent depuis quelques jours les pieds de sportifs et d’influenceurs mondiaux pour un test grandeur nature à l’initiative d’adidas.

Ces chaussures sont composées d’un seul et unique matériau, le polyuréthane thermoplastique (TUP), et assemblées sans aucune colle. Une fois usagées et rendues à adidas, elles seront lavées et réduites en granules, puis refondues afin de créer le matériau de base d’une nouvelle paire de chaussures, sans aucune perte ni aucun déchet.

Une grande avancée pour la protection de la planète. « Nous voulions créer un nouveau type de produits que nous pourrions récupérer, broyer et réutiliser pour confectionner de nouveaux produits adidas. Nous étions conscients que c’était un objectif ambitieux ! D’ailleurs, à plusieurs reprises, nous avons été confrontés à des problèmes techniques délicats à surmonter, mais maintenant que nous avons fait cette première percée, la donne a changé ! Nous avons hâte de voir cette première étape se concrétiser avec le lancement bêta » commente Tanyaradzwa Sahanga, responsable de l’innovation technologique.

Adidas n’en est pas à un coup d’essai en matière de respect de l’environnement. En 2015, adidas et Parley for the Oceans lançaient la première chaussure dotée d’une tige entièrement fabriquée grâce à de fibres et de fils issus de déchets plastiques marins recyclés. D’ici fin 2019, adidas aura fabriqué 11 millions de paires de chaussures intégrant cette technologie Ocean Plastic® de Parley.

De son côté, Nike a présenté il y a 18 mois le Flyleather, un matériau qui ressemble fortement au cuir, composé d'au moins 50% de chute de cuir recyclées associées à des fibres synthétiques, pour une consommation d’eau réduite de 90 % et une empreinte carbone de 80 % par rapport à la fabrication d’une chaussure traditionnelle. Les premières familles de produits concernées sont des chaussures de tennis, de basket-ball et de football.

D’autres initiatives respectueuses de la planète ont permis à des marques de sneakers d’éclore. C’est le cas de la marque française Veja, qui utilise que du coton bio pour la tige de ses chaussures et qui privilégie le caoutchouc naturel, le tout dans une logique de commerce équitable pour l’achat des matières premières et la fabrication. Pour cet été, Veja propose un substitut au cuir animal, un matériau constitué d’un mélange de coton et de lin, enduit à 50% de déchets de maïs.

A voir également
  • Industrie & Commerce 20/05/2019
    Retour sur le Sport Job Day, le rendez-vous emploi de la filière...
    Pour cette 2ème édition de l’événement organisé par l'UNION sport & cycle, l’inscription...
  • Industrie & Commerce 15/05/2019
    Elan devient la propriété de KJK Management
    La société slovène est reprise par le fonds d’investissement luxembourgeois
  • Industrie & Commerce 14/05/2019
    Un livre blanc contre le commerce illicite en ligne
    Deux associations ont engagé une démarche forte pour alerter sur la problématique du commerce...
  • Industrie & Commerce 06/05/2019
    Jérémie Blondel rejoint The North Face
    Un nouveau directeur commercial pour la société de vêtements et accessoires de sport.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies