Le running, du marathon au sport santé

04 avril 2018
Running-Trail
Communiqué de presse

Le 8 avril prochain, 50 000 personnes s’aligneront sur la ligne de départ du prestigieux marathon de Paris, point d’orgue du Salon du Running. Dans le sillage de cette épreuve phare, la course à pied confirme son potentiel et attire de nouveaux adeptes. Focus de l’UNION sport & cycle sur une activité majeure en France, soutenue par la pratique féminine et les objets connectés. 

Une dizaine de marathons a vu le jour au cours de l’année 2017. Si le nombre de participants n’est pas réellement en progression, la popularité de ces événements ne s’essouffle pas.

Mais au-delà du caractère événementiel des marathons, c’est l’explosion de la pratique du running en France que l’UNION sport & cycle, l’organisation professionnelle des enseignes, des marques et des prestataires de service spécialisés dans le sport, a souhaité analyser dans son étude « Le running et moi ».

 

Les femmes à la conquête du bien-être

Si le marathon de Paris rassemble quelque 25 % de femmes, l’étude de l’UNION sport & cycle montre qu’elles sont 6,6 millions à déclarer avoir pratiqué le running au moins une fois au cours des 12 derniers mois, contre 6,9 millions d’hommes. Cette quasi-parité est un phénomène récent qui explique largement le boom du running en France. En 5 ans, plus de 2 millions de femmes se sont mises ou remises à la course à pied et plus d’un million déclarent vouloir commencer ou reprendre dans l’année à venir.
 
Que ce soit pour se détendre ou bien prendre soin d’elles, les femmes associent le running à d’autres pratiques sportives telles que le fitness, le yoga ou encore la natation. Leur motivation principale étant de pouvoir mesurer l’impact de ces pratiques sur leur santé ou encore leur apparence physique.

Le running connecté une course sans fin

La pratique connectée est l’autre ingrédient du succès du running. Entre les applications de coaching personnalisés et les appareils connectés, les runners peuvent désormais mesurer à tout moment l’impact de leur effort sur leur performance et leur santé. Sur 13 millions de runners près de 60 % déclarent courir avec un objet connecté (46 % avec leur smartphone). Plus petit et plus léger qu’un smartphone, la montre connectée est même devenue le nouvel accessoire tendance des runners.
Tous ces accessoires ont pour unique but de permettre aux coureurs, amateurs ou professionnels, d’avoir un suivi et des mesures de leur performance. 21% des applications running téléchargées sont destinées à ce suivi.
Le marché des applications et des appareils connectés devrait encore évoluer puisque parmi les 40 % des runners pas encore équipés, un tiers compte bien acheter une montre connectée dans les 12 mois prochains.

 

Contact presse :

Virgile Caillet - virgile.caillet@unionsportcycle.com - 06 80 08 32 44

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies