Le VTTAE rend la montagne plus accessible et permet d’allonger la période d’activité Richard Collomb-Patton Directeur France Scott

04 juil. 2018
Cycle et mobilité active
Présentation

Richard COLLOMB-PATTON Directeur France de Scott intervenait samedi 30 juin pour le compte de l’UNION sport & cycle dans le cadre du lancement de la saison été en montagne au Club Med Samoëns – Grand Massif devant une soixantaine de journalistes Français et étrangers. Il est longuement revenu sur le phénomène du VTTAE en montagne et l’intérêt qu’il représente pour les vacanciers et les loueurs en station l’été.

La montagne et le vélo c’est une histoire ancienne. « Galibier, Mont Ventoux, Grand Colombier, Alpes d’huez… le Tour de France a d’abord fait découvrir au monde entier les somptueux cols et sommets qu’il emprunte depuis le début du XXème siècle ». Le VTT a ensuite fait son apparition dans les années 80. « Il est devenu le vélo leader toutes catégories confondues en France et dans le monde. C’est à cette époque que sont apparus en montagne les pionniers de la location de VTT ! » Entre 1990 et 2000 la montagne a largement investi dans des bike parks et développé la pratique du DH, « une discipline plus sportive voire extrême. Des stations ont bâti leur réputation estivale sur cette activité comme les Portes du Soleil ou les Deux Alpes. »

Depuis 5 ans, nous sommes entrés dans une quatrième phase marquée par l’arrivée du Vélo à assistance Electrique (VAE). « Avec lui, on parle d’évolution technologique et même de mini révolution. Mais le VAE, reste un vélo. Contrairement à un véhicule motorisé il faut pédaler pour le faire avancer ! »

Pour mieux comprendre le phénomène VAE, M. COLLOMB-PATTON a partagé quelques chiffres issus de l’observatoire du cycle présenté par l’UNION sport & cycle en avril dernier : « le marché du vélo en France est stable en volume (+0.2%). Mais le chiffre d’affaires, lui, progresse de près de 10% boosté par le VAE ! »

En 2017, le nombre de VAE vendu a progressé de 90% à 255 000 unités et le chiffre d’affaires a été multiplié par cinq en l’espace de 5 ans ! « Le VAE est devenu le « must have » des Français, boosté en 2017 par la prime VAE. Il s’inscrits désormais dans le quotidien des Français avec comme tendance de fond le VAE Urbain et l’e-mobility. »

" Une vraie transformation de l’offre de location en station "

Ce contexte est propice au développement du VTTAE en montagne où l’on connait la difficulté de faire du vélo. Les professionnels l’ont bien compris et l’offre VTTAE ne cesse de s’élargir depuis quelques années. « Chez Scott, nous sommes passés de 6 modèles en 2013 à 73 modèles en 2018. En 3 ans, nous avons multiplié par deux le nombre de loueurs référencés en station et dans le même temps, notre business VTTAE en montagne a été multiplié par cinq. » Les enquêtes de l’UNION sport & cycle montrent aussi qu’en montagne, désormais 6 vélos loués sur 10 sont des VAE ! « On assiste donc à une vraie transformation de l’offre de location en station ».

Selon le DG de Scott France, tout cela s’explique finalement par le double intérêt que représente le VTTAE en montagne. « Pour les vacanciers, il est synonyme de plus de plaisir : le vélo devient enfin accessible à tous. Il offre une pratique familiale propice à la découverte d’un environnement étendu au même titre que la randonnée, toute proportion gardée. » Et pour les loueurs, le VTTAE est un produit qui correspond bien aux pistes aménagées par les stations mais il permet également à une clientèle moins sportive de franchir les cols par la route. C’est également un bon moyen de prolonger la saison d’été au-delà de la période d’ouverture des remontées mécaniques.

Richard COLLOMB-PATTON Directeur France de Scott 

Téléchargez ci-dessous la présentation

document :   Présentation - Le VAE en chiffres
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies