Déplafonner la taxe Buffet pour mieux financer le sport français

29 août 2018
Juridique
Article

L’embellie estivale que connaît le football français ne semble pas prête de s’arrêter ! Le groupe d’origine espagnol Mediapro vient d’acquérir une grande partie des droits de la Ligue 1 en France pour la période 2020-2024.

Grâce à l’augmentation des recettes de droits TV perçues par la Ligue Professionnelle de Football (LFP), Cédric Roussel, député LREM des Alpes Maritimes appelle au déplafonnement de la taxe Buffet (taxe de 5% sur la commercialisation des droits d’exploitation audiovisuels des compétitions sportives qui est actuellement reversée au Centre National pour le Développement du Sport, CNDS). Le plafond actuel de cette taxe est actuellement fixé par la loi de finance à hauteur de 25 millions d’euros, le surplus étant alloué au budget général de l’Etat. Dans le contexte de réforme de la gouvernance du sport, le CNDS est voué à être remplacé par une autre structure nationale qui gèrerait le sport de haut niveau et le développement des pratiques. Les droits TV augmentant, déplafonner la taxe Buffet permettrait d’augmenter les moyens de financement du sport pour  faire de la France une « nation olympique » et atteindre « 3 millions de pratiquants » en plus.

Retrouvez la tribune de Cédric Roussel grâce au lien ci-après :

lien :   Tribune de Cédric Roussel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies