Visions et préconisations des parlementaires pour développer les activités physiques et sportives en France

27 sept. 2018
Etudes
Communiqué de presse

Alors que la France célèbre aujourd’hui la journée du sport en entreprise, une étude inédite réalisée par l’UNION sport & cycle montre que les parlementaires considèrent le sport en entreprise comme le moyen le plus efficace pour atteindre l’objectif de 3 millions de pratiquants en plus fixé par le Gouvernement.

L’UNION sport & cycle a présenté au Palais du Luxembourg le 26 septembre la première étude sur les parlementaires et le sport. Cette étude inédite confirme l’attachement des parlementaires pour le sport et traduit un vrai consensus politique sur les moyens de développer la pratique sportive en France.

Le sport est un ingrédient structurant du mandat des députés et sénateurs en France. D’après l’étude réalisée par l’UNION sport & cycle auprès d’un panel représentatif d’une centaine de parlementaires, plus de 9 sur 10 assistent régulièrement à des manifestations sportives dans leur circonscription et un tiers d’entre eux sont toujours impliqués dans la vie sportive locale (club).

Cet attachement des parlementaires pour la vie sportive locale explique largement le consensus politique en faveur du développement de la pratique sportive pour tous. Le développement du sport en entreprise (41%), le renforcement de la place du sport dans le cursus éducatif (37%) ainsi que la création de nouvelles infrastructures sont leurs priorités pour atteindre l’objectif de 3 millions de pratiquants en plus fixé par le Gouvernement. Ils sont 78% à attendre des JOP Paris2024 un véritable héritage en matière d’infrastructures pour tous.

L’étude de l’UNION sport & cycle montre par ailleurs, que les parlementaires sont, en matière de sport, des Français comme les autres. Ils suivent massivement le sport dans les médias, Foot (71%), Rugby (54%) et Athlétisme (51%) en tête. Ils ont leurs sportifs préférés : 1-Zinedine Zidane 2-Teddy Riner et 3-Bernard Hinault. Et sont également des pratiquants qui privilégient les activités autonomes et faciles d’accès comme la marche (50%), le running (45%) ou la natation (30%).

Téléchargez le communiqué de presse ci-dessous :

document :   Visions et préconisations des parlementaires pour développer les activités physiques et sportives en France

La présentation de l’étude « Les parlementaires et le sport » était l’occasion pour l’USC d’interroger quelques parlementaires sur leur plus grande émotion sportive et leur priorité pour développer le sport. Voici les meilleurs extraits de ces témoignages.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies