Etude Basket

Un marché dynamique porté par les résultats de l'équipe de France

L'UNION sport & cycle, avec le soutien de son partenaire Amaury Medias, s’est attachée à décrypter le profil des licenciés de la Fédération Française de BasketBall (FFBB) et comprendre leurs habitudes de consommation.
Les chiffres sont probants : le basketball se place comme le deuxième sport collectif en France, avec ses quelque 2.500.000 pratiquants et les plus de 600.000 licenciés à la FFBB pour la saison 2014/2015. La progression est régulière depuis quatre ans puisque le nombre de licenciés a augmenté de 25% sur cette période. La fédération s’appuie sur 5.000 clubs et 45.000 terrains à disposition partout en France. Incontestablement, le basketball est une activité à fort développement portée par les récents résultats des Equipes de France.

Un marché qui frôle les 140 millions d’euros

Le marché des équipements et du matériel de basket de pratique se porte bien. Pour la chaussure de basket, plus de 700.000 de paires ont été achetées par les licenciés au cours de l’année écoulée. C’est donc plus de 87 millions d’euros dépensés dans cet équipement essentiel à une bonne pratique, sachant que les licenciés ont accordé un panier annuel moyen de 238€ à l’achat d’équipements. Les chaussures de basket représentent logiquement la part la plus importante
des investissements en matériel pour les licenciés.

Panier moyen annuel pour un licencié homme à la FFBB

Les chaussures

Il est intéressant de noter que c’est en premier lieu la « technicité du produit » qui guide l’achat du licencié pour sa paire de chaussure.

Critères de choix des licenciés FFBB dans l’achat de leur dernière paire de chaussures de pratique

L’étude analyse également la consommation des textiles de contention/compression. Leur utilisation est exponentielle, au point qu’aujourd’hui 150.000 basketteurs licenciés déclarent utiliser ce type de produits, majoritairement en matches, et pour plus d’1/3 lors de périodes de récupération.

Les licenciés de « moins de 20 ans » sont 65% à utiliser le « smartphone » comme support de recherche d’informations sur les équipements et le matériel de pratique.

Les licenciées « femmes », privilégient les magasins de sport ou magasins multisports en premier lieu, parce qu’elles ont la possibilité d’essayer sur place (69%)

Motivations pour acheter les produits dans les magasins en « dur » (VS e.commerce)

Les ballons

Les licenciés accordent en moyenne 10% de leur investissement dans les ballons (environ 23€ par an) ce qui représente un volume de plus de 4520 000 ballons sur l’année.

 

Document à télécharger :

document :   2015_Etude_UNIONsport&cycle_Basket_Extrait
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies