keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
28/01/2021  |  Sport et Loisirs

Une spécification AFNOR en cours d’élaboration pour un masque sportif

Pour permettre aux Français de pratiquer de nouveau leur sport favori en salle, le ministère des sports, l’UNION Sport & Cycle ont travaillé conjointement entourés d’un panel d’experts réunis par l’Agence Française de Normalisation.

Roxana Maracineanu souhaite pouvoir proposer un masque permettant un retour au sport dans les équipements sportifs couverts et notamment dans les salles de sport fermées peu ou prou depuis 8 mois. La ministre chargée des Sports, invitée la semaine dernière lors d’un webinaire du Medef sur les mesures de soutien à la filière sport, a expliqué les espoirs qu’elle plaçait dans ce projet spécifiquement adapté. La réalisation du cahier des charges a été confiée à l'Association Française de Normalisation (Afnor). Le gouvernement a apporté son soutien financier à la démarche.

L’Afnor a validé tout récemment les spécifications du masque et elle va donc désormais rédiger le document qui fera référence pour la fabrication de ces masques sport. Les entreprises pourront ensuite si elles le souhaitent produire ou importer des masques qui sauraient répondre aux prescriptions des spécifications.

« Nous avons commencé à travailler sur ce dossier il y a plusieurs mois avec plusieurs de nos adhérents dont Decathlon. Under Armour ou Adidas… En sortant ce masque, nous enverrions un signal positif au Haut Conseil de la santé publique et au ministère de la Santé » explique Virgile Caillet, délégué général de l’Union Sport & Cycle.

Decathlon s’est positionné publiquement sur ce projet. « Conscients des nombreux enjeux présentés par ce produit, nous avançons pas à pas et souhaitons bien valider toutes les étapes du processus de développement, en interne ainsi qu’avec le panel d’experts du comité ayant travaillé sur le masque barrière.  A l’issue de ces étapes, nous serons en mesure de communiquer plus de détails sur ce produit (fonctionnalité, technicité, disponibilité, commercialisation…), possiblement à la fin du premier trimestre 2021 » écrit l’entreprise.

Considéré comme des lieux de contagion du virus sans qu’une étude ne le prouve, les salles de sport (fitness, football à 5, squash, padel…), les gymnases et les salles municipales sont fermées administrativement.

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies