keyboard_arrow_up
>
Industrie et Commerce
>
Industrie & Commerce

REDISport : un nouveau départ pour la communauté sport et cycle

02/12/2019
Le dernier comité de direction de REDISport s’est réuni à Lille chez son nouveau prestataire technique COMARCH. L’occasion pour les leaders du secteur sport (Adidas, Nike, Puma, Arena, Intersport, Sport2000, Go Sport, Under Armour…) de visiter le performant data-center et de faire le point sur ses évolutions récentes et à venir.

Les progrès technologiques font constamment évoluer les relations entre fournisseurs et distributeurs. Le secteur du sport n’échappe pas à cette règle. C’est consciente de cette réalité que l’UNION sport & cycle a créé la plateforme REDISport en 2010. L’objectif : faciliter et accélérer les échanges commerciaux informatisés entre les entreprises, à travers une interface Web unique.

Grâce à cette plateforme, industriels et distributeurs ont la possibilité d’échanger leurs principaux documents commerciaux (commandes, factures, bons de livraison, etc) selon un langage standardisé. Un gain de temps et d’efficacité appréciable pour les acteurs concernés.

2019, une année charnière pour REDISport

Le comité directeur du 27 novembre a permis de réaliser un premier bilan de l’activité de la plateforme en 2019.

Un premier bilan positif, puisqu’après 9 mois d’exercice, les échanges de messages sur la plateforme ont augmenté de près de 20 % par rapport à 2018 sur la même période.

Pourtant, 2019 peut être considérée comme une année de transition, avec la migration initialisée en juillet, suite à la conclusion d’un appel d’offre et le choix de la société Comarch comme prestataire. Cette migration est en bon état d’avancement et devrait aboutir en début d’année 2020.

De nombreuses évolutions à venir

Proposer aux entreprises de payer le service en fonction de leur utilisation de la plateforme : c’est l’objectif de la prochaine tarification de REDISport, adoptée par le comité de direction. Des tarifs sensiblement à la baisse comme le prévoyait le plan de route validé en 2018, et qui prennent désormais en compte la notion de volume échangé. En résumé : un tarif encore plus économique, permettant d’intégrer de nouveaux acteurs, pas forcément très digitalisés dans leurs échanges commerciaux.

Autre sujet important : la dématérialisation fiscale. La dématérialisation de factures consiste à ne plus utiliser de papier dans la facturation et utiliser un support électronique pour la transmission des factures ainsi que leur archivage, conformément aux exigences légales et à la réglementation fiscale. Dès 2020, REDISport accompagnera les entreprises dans ce processus. Deux distributeurs et trois fournisseurs en seront les tous premiers bénéficiaires, et la plateforme proposera un accompagnement à l’ensemble des entreprises du sport qui en feront la demande, grâce à la solution REDIsport certifiée GS1 France. Cette dématérialisation, nouvelle source d’économie pour l’entreprise, sera progressivement obligatoire à compter du 1er janvier 2023 et est déjà inscrite dans le projet de loi de finances 2020.

 

« Ce comité de direction fut très positif avec des échanges constructifs entre marques et enseignes du sport permettant d’espérer, grâce à un prestataire très professionnel, une belle montée en charge de la plate-forme EDI et la mise en place de nouveaux outils mutualisés. »

Pierre Gogin, président de la SAS REDISport.

A voir également
  • Industrie & Commerce 12/12/2019
    Kits de motorisation électrique pour vélo : attention danger !
    Conséquence du succès croissant du vélo à assistance électrique (VAE), les kits de...
  • Industrie & Commerce 11/12/2019
    UEFA : appel d’offres pour le ballon officiel et les équipements
    L’UEFA invite les entreprises à exprimer leur intérêt pour les droits de sponsoring de la «...
  • Industrie & Commerce 04/12/2019
    Un nouveau président pour la FESI
    L’Assemblée générale de la Fédération de l’industrie européenne des articles de sport...
  • Industrie & Commerce 02/12/2019
    Roger Federer entre au capital d’On Running
    Le champion aux 19 titres en Grand Chelem rejoint la marque suisse.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies