keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
Santé & Bien être

Le sport apporte davantage de bonheur que l'argent !

06/05/2019
Une étude américaine réalisée sur 4 ans par des chercheurs des universités de Yale et Oxford stipule que l'activité physique rendrait plus heureux que l'argent.

Pour être heureux, il faut donc vivre de sport et d'eau fraîche ! Si de nombres d'études martèlent depuis longtemps que l'activité physique est excellente et préconisée pour la santé et que des travaux récents ont également valorisé le sport comme outil d'amélioration de la productivité au travail*, cette nouvelle conclusion mérite de s’y attarder. Le sport rendrait donc également plus heureux que l'argent comme l'indique le résultat d'une étude américaine, « Association between physical exercise and mental health in 1,2 million individuals in the USA between 2011 and 2015: a cross-sectional study », publiée dans The Lancet.

Réalisée par des chercheurs des universités de Yale et Oxford, elle a permis d'interroger 1,2 million d'Américains de plus de 18 ans entre 2011 et 2015, les sollicitant sur une question précise : « Combien de fois vous êtes-vous senti mal mentalement au cours des 30 derniers jours ? ». Résultat ? D'après les chiffres révélés par businessinsider.com, les sujets qui pratiquent régulièrement un exercice totalisent, au final, 35 jours de mal-être dans l'année contre 52, en moyenne, pour les sédentaires. Enseignement clé, les personnes qui pratiquent une activité physique se sentent aussi bien que celles des non-sportifs dont les revenus sont supérieurs de 25.000$ par an ! Autrement dit, il faut gagner beaucoup plus pour bénéficier, grâce à l'argent, de l'effet stimulant du sport. Ou, logique inverse, dans l'optique d'une bonne santé mentale, un revenu plus faible est largement compensé par la pratique d'une activité physique.


Une pratique sportive modérée et des sports « co » valorisés

Du sport pour être bien dans ses baskets... mais pas trop non plus ! L'étude révèle par ailleurs que la formule optimale consiste à pratiquer une activité trois à cinq fois par semaine sur une durée de 30 à 60 minutes chacune. Au-delà ? L'effet positif est annulé. Pire, les sujets pratiquant plus de trois heures d'activité quotidienne présentent une souffrance mentale plus importante que les inactifs.

Enfin, dernier point instructif, les chercheurs ont désigné les sports qui « impliquent une socialisation » comme les sports d'équipe comme ceux présentant le plus d'effets positifs sur la santé mentale. Le cyclisme, le fitness et le renforcement physique ont également été valorisés dans ce sens.

 

* Etude Medef en partenariat avec le CNOSF et AG2R La Mondiale réalisée en 2015

A voir également
  • Santé & Bien être 21/10/2019
    Les chefs d’entreprise méconnaissent leur niveau de protection...
    Les questions de protection sociale des actifs, et notamment des salariés, sont régulièrement...
  • Santé & Bien être 26/09/2019
    Trainme rachète Mono's
    La start-up spécialisée dans le sport en entreprise annonce le rachat de Mono's qui évolue sur...
  • Santé & Bien être 03/09/2019
    Wellness Training et wePulse vont sensibiliser ensemble les inactifs
    L'acteur français du bien-être en entreprise et la plateforme wePulse de My Money Time...
  • Santé & Bien être 25/07/2019
    75% des enfants ne pratiquent pas assez d'activités ludiques
    Les enfants ne jouent pas suffisamment, affirme une étude internationale qui indique par ailleurs...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies