keyboard_arrow_up
>
Territoires
>
Territoires

Les entreprises associées à la nouvelle gouvernance du sport

25/04/2019
C'est un changement de culture. Le monde économique va siéger aux côtés de l’Etat, des collectivités territoriales et du mouvement sportif au sein de l’Agence nationale du sport, lancée hier par la ministre Roxana Maracineanu.

Sa mission ? L’accompagnement des fédérations dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques et le développement de la pratique des activités physiques et sportives en France.

C’est donc une première, les entreprises fédérées par l'UNION sport & cycle, le conseil social du mouvement sportif (CoSmoS), le Medef, la Confédération des petites et des moyennes entreprises (CPME), et l’Union des entreprises de proximité (U2P), représentations syndicales toutes membres fondatrices de l’Agence, participeront aux décisions sur la gouvernance du sport français. Ce collège des représentants du monde économique détiendra 10 % du droit de vote, tandis que les représentants de l’Etat disposeront de 30 % des droits de vote, tout comme le mouvement sportif.

L'UNION sport & cycle et le Medef seront quant à eux également membres du Conseil d'administration de l'Agence.

« L'UNION sport & cycle se félicite de cette reconnaissance par l’Etat de son expertise pour dessiner les contours du sport français de demain. Elle sera exigeante quant au caractère opérationnel et efficace des chantiers menés par cette nouvelle agence » a déclaré Jérôme Valentin, son président.

De son côté, Virgile Caillet, délégué général, a insisté sur la forte présence des entreprises fédérées par l'UNION sport & cycle sur les territoires, leur conférant une réelle légitimité à participer aux politiques sportives en France : « réparties sur tout le territoire et en lien constant avec les acteurs du sport sur le terrain, ces entreprises investissent au quotidien pour le sport pour tous, et sont en prise directe avec les pratiques et les aspirations des Français. L’UNION sport & cycle s’attachera à mettre ce savoir-faire au service du sport français de demain. »

Jean Castex a été élu président de l’Agence nationale du sport comme attendu. Frédéric Sanaur en sera le directeur général et Claude Onesta aura la charge du secteur du haut niveau.

Le budget de l’Agence s’élève à environ 350 millions d’euros. Il se répartit en 3 postes de dépenses principaux : la haute performance (93,4 millions €), le développement des pratiques sportives (197,1 millions €) et le fonctionnement de l’agence (7,4 millions d’euros).

A voir également
  • Territoires 20/09/2019
    Le vélo, nouvelle passion des urbains
    38 % des actifs urbains français se déplacent à vélo pour leurs trajets quotidiens en ville....
  • Territoires 18/09/2019
    Trois "Job Days" pour recruter le personnel saisonnier en station
    Vous cherchez un job pour la saison d’hiver ? Vous recrutez vos futurs collaborateurs avec une...
  • Territoires 17/09/2019
    La Cour des Comptes épingle le sport scolaire
    Comme en 2013, la Cour des Comptes pointe du doigt le manque de stratégie de développement du...
  • Territoires 16/09/2019
    #LetsBike, le concours qui fait gagner des aires de jeux aux communes
    Du 10 septembre au 15 novembre 2019, Kompan organise un jeu concours pour les villes et...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies