keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
 |   actualité
Cycle et Mobilité

La révolution VAE chamboule les règles du jeu de l’univers du cycle

05/12/2018
Aux deuxièmes assises du VAE organisées le 5 décembre à Chambéry, la révolution électrique théorisée en ouverture par Jérôme Valentin, président de l’UNION sport & cycle a été suivie de riches échanges sur les impacts de ce phénomène sur l’ensemble des acteurs de l’économie du cycle.

Pour expliquer la "révolution électrique" que vit le marché du cycle actuellement, M. VALENTIN est revenu d'abord sur le boom du VAE au cours de l’année 2017 grâce en particulier à la prime VAE. S’appuyant sur une comparaison entre les principaux marchés européens du cycle il s’est longuement attardé sur les raisons qui expliquent le potentiel de croissance du VAE dans un contexte de mutation forte en termes d’intermodalité, d’innovation et d’organisation de la distribution et des services. La plan vélo annoncé il y a quelques semaines par le gouvernement est également un élément essentiel de cette "révolution" dans la mesure où, il couvre « l’ensemble des dimensions nécessaires au développement de vélo en France. Il doit notamment créer les conditions de l’émergence d’une véritable culture vélo dans notre pays ».

Des compétitions internationales VTTAE en 2019

Joaquim LOMBARD CTN en charge du développement au sein de la FF Cycle est revenu sur les conditions de mise en place d’un championnat de France de VTTAE qui désormais, semble esquisser le futur de la compétition, avec de nouveaux championnats FFC en Cross-Country et en Enduro. Néanmoins, des questions  sensibles demeurent comme la mise en place de procédures de contrôle de la puissance des moteurs et/ou de l’absence de kit de débridage sur les vélos utilisés lors des compétitions. M. LOMBARD a également annoncé le déploiement en 2019 de compétitions VTTAE au niveau international. Le championnat du monde VTTAE est déjà prévu au Canada. Reste à définir un championnat d’Europe.

La séquence respiration proposée par Florian Bailly, organisateur de The Sun, course de vélos solaire entre Lyon et Canton à découvrir en vidéo

Généraliser la part de VAE dans les parcs de vélos en libre service

Anthonin DARBON, Directeur Exploitation Cyclo France groupe JC Decaux expliquait ensuite les enjeux du déploiement des solutions de vélos en libre-service en France et dans le monde. 400 système de VLS existent actuellement dans le monde (33 exploités par Cyclo France). Pour M. Darbon, « d’ici trois ans, l’ensemble de nos systèmes seront équipés d’au moins 50% de VAE. (…). Le prix de l’abonnement, le vandalisme, la recharge des VAE, la disponibilité des vélos, la part du parc en VAE sont autant de questions que soulève aujourd’hui le défi du déploiement d’une offre de VAE en libre-service…"

Les 4 tendances du marché du Vélo en Libre service selon Anthonin DARBON :

  • Regroupement des services vélos : location, stationnement, accueil du public
  • Free floating et stations virtuelles
  • MaaS – Mobility as a service (1 appli, 1 prix, intermodalité)
  • Introduction de l’assistance électrique avec 3 solutions : batterie portative et personnelle, recharge en station, batterie remplacée sur le terrain

Table ronde : Distribution : le maillon indispensable. Vente et location, quels sont les freins et opportunités pour les magasins ?

Verbatim :

Denis KUSTER PDG DVélos : « La révolution VAE est similaire au phénomène VTT dans les années 90. Mais la question du modèle économique de nos entreprises spécialisées dans le vélo reste prégnante. La hausse du prix du VAE entraîne un report des budgets d’achat des clients vers le vélo au détriment des accessoires et équipements dont la rentabilité est plus forte. Nous devons imaginer de nouveaux relais de croissance. »

Gérard POUET, consultant : « si l’on fait un parallèle avec le marché de l’automobile (1 véhicule neuf vendu pour 3 ou 4 véhicules d'occasion) on peut estimer que le marché de la revente du vélo d’occasion concerne entre 6 et 7 millions de vélos. Il y a un enjeu pour les professionnels qui consiste à reconquérir ce marché ».

Cyril WAHL PDG Cyclable : « nous constatons une vraie demande de nos clients pour l’achat de VAE d’occasion à laquelle nous n’arrivons pas à répondre actuellement. Nous sommes encore dans une phase d’équipement du marché et les propriétaires conservent leur vélo. Le nombre de VAE d’occasion est encore trop faible pour alimenter un marché dynamique de l’occasion ».

Denis KUSTER : « En terme de solution d'achat, nous avons déjà testé le leasing pour le VAE. Mais l’offre n’est clairement pas intéressante d’un point de vue économique pour le client. En revanche la solution de financement la plus pertinente aujourd’hui est l’emprunt sur 24 ou 36 mois compte tenu du faible coût de l’argent actuellement."

Vélo à Hydrogène : retour vers le futur !

Pierre FORTÉ, Pdg - fondateur de Pragma Industries est intervenu pour présenter et faire le point sur la solution de vélo à hydrogène développée par son entreprise. 
Cette technologie est aujourd’hui réservée aux flottes puisqu’une borne de recharge H2 spécifique est nécessaire. La solution est encore chère avec un prix de revient du vélo de 4000€ sans compter la borne (5000€). Le poids est également supérieur à la moyenne des VAE : 30kg contre 22. Parmi les points intéressants de cette solution : d’abord, le vélo présenté est certifié conforme (2M€ crowdfunding) et surtout, l'avenir de la technologie sera l’alimentation énergétique au moyen de déchets industriels à l’image de la Dolorean dans Retour vers le futur !

Tourisme et VAE en montagne : "un truc de fou !"

Les stations Avoriaz et La Plagne le considère incontournable désormais. Et elles font tout pour le développer : concertations avec les collectivités, les agriculteurs, l’ONF, etc ! Les Bike park et les itinéraires dédiés se développent avec l'objectif d'attirer notamment les familles. Les loueurs louent une large majorité de VAE. Mais les VAE de route sont également très tendance même si l’offre est encore limitée. Ce segment devrait réaliser de grosses performances en location lors des saisons prochaine d'été en montagne.

Le VAE booste également l'activité des Tour Operators qui voit de ce nouveau jouet un moyen de répondre pleinement à leurs besoins  : nivellement des capacités physiques, accessibilité… Pour Vincent Gauthier, de l’agence de voyage à vélo Velorizons le VAE est même devenu "Un truc de fou" . A tel point que les TO veulent pousser les compagnies aériennes à accepter les VAE pour favoriser leur business.  (c’est pas gagné !).
Alors chaque territoire se positionne : avec 7 cols mythiques, l’Isère veut devenir une destination phare du tourisme à vélo. Maurienne Tourisme revendique déjà quelque 274 VAE disponible à la location. 

Sur les itinéraires France Vélo Tourisme et autres, le besoin de multiplication de bornes de recharge se fait sentir. Certains opérateurs comme Bosch y travaillent mais sont-ils assez nombreux ? Enfin l'aménagement des infrastructures est également un enjeu prioritaire avec des pistes cyclables parfois trop étroites pour accueillir confortablement l'arrivée des VAE et demain des vélos-cargos.

A voir également
  •    | actualité
    Cycle et Mobilité OFFRE VISITEURS TAIPEI CYCLE 2019 : votre hébergement offert !
    06/12/2018
    En savoir +
  •    | actualité
    Cycle et Mobilité Vers une assurance obligatoire pour les propriétaires de VAE ?
    27/11/2018
    La commission Européenne pourrait rendre obligatoire l’assurance pour les propriétaires de VAE.
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies