Le commerce d'articles de sport et de loisirs en France

Une activité en progression portée par la pratique sportive féminine

En 2015, le commerce d’articles et de services destinés à la pratique du sport et des loisirs est estimé à environ 10,7 Milliards d’Euros en France (+4,3%). Il s’agit de la 5ème année consécutive de croissance du marché, qui fait suite à une année 2014 déjà porteuse (+3,4 %).

Ce marché a connu une période de forte croissance au début des années 2000 (21% de croissance entre 2000 et 2007), avant de subir les conséquences de la crise et connaître quelques années de vaches maigres de 2008 à 2010. La reprise s’est amorcée en 2011 et la distribution d’articles de sport connaît un regain de croissance depuis lors. Preuve de ce dynamisme retrouvé, en 2015, le marché du sport enregistre sa plus forte progression de chiffre d’affaires (+4,3%) depuis 2003.

Le commerce d’articles de sport se répartit entre commerce spécialisé sport (grandes surfaces spécialisées multisports, distribution spécialisée…) et commerce non spécialisé (grandes surfaces alimentaires, commerce de mode, d’habillement…). Depuis l’arrivée des grandes surfaces spécialisées multisports au milieu des années 90, l’écart entre spécialistes et non-spécialistes ne cesse de se creuser. En 2015 les spécialistes possèdent 80% de part de marché dans la distribution d’articles de sport. 

Les tendances de consommation qui tirent le commerce sport et loisirs

L’usage sport gagne du terrain

Le développement du sportswear est une tendance profonde du marché des articles de sport apparue dès les années 70 et largement provoquée par les acteurs du marché (Nike, Quiksliver, Décathlon…). Ce mouvement qui consiste, pour des raisons de confort et de mode, à détourner les articles de sport de leur usage premier (la pratique sportive) pour les porter à toute occasion (travail, détente…), explique en grande partie la formidable progression du marché des articles de sport dans les pays occidentaux en général et en France en particulier.

Néanmoins, depuis le début des années 2010, l’usage « sportif » des articles de sport gagne du terrain par rapport à l'usage « loisir ». Les consommateurs sont en recherche de produits de plus en plus techniques pour leur pratique sportive, d’où une progression de l’usage « sport » de leurs vêtements et chaussures  de 6%, contre seulement 3% pour l’usage loisir en 2015. Et depuis 2012, l’usage sportif a gagné près de 4,4 points au détriment du loisir, pour s’établir à 38,8% de part de marché.

 

L’inéluctable ascension de la femme

Longtemps distancées par les hommes dans leur rapport à la pratique sportive, les femmes sont désormais aussi nombreuses (49%) que ces messieurs (50%) à pratiquer une activité sportive régulièrement.

Cette inéluctable ascension de la pratique sportive féminine se décuple au niveau de la consommation d’articles de sport. Entre 2010 et 2015, le segment « femme » a connu une croissance deux fois plus rapide que celui de l’homme, portant sa part de marché à 40 % sur le textile et environ 30 % sur la chaussure. C’est désormais, le segment « femme » qui entraine la croissance du marché du textile sport devant les rayons « junior » et « homme ».

 

La chaussure de sport à toute allure !

Côté équipement, la chaussure de sport s’impose comme la coqueluche des rayons. Après une hausse de 9,3% en 2014, le segment a terminé l’année 2015 sur une croissance record de 10,1 %. Porté par l’Eurobasket en France, ainsi que la mode des « sneakers » urbaine, le segment « basketball » se démarque. Les segments « running » et « fitness », qui bénéficient de l’engouement des français autour de ces deux pratiques, affichent également des croissances à deux chiffres en 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies